Peut-on acheter une maison avec des crédits en cours ?

maison cles

Acheter une maison est considéré pour beaucoup comme une étape importante de la vie. Cela marque un moment où l’on souhaite s’établir, dans un endroit spécifique. Pour de nombreux français, le fait d’avoir des crédits en cours est source d’interrogation : peuvent-ils prétendre à un crédit immobilier ?

Pourquoi souscrit-on un crédit ?

Il est parfois difficile d’avoir suffisamment d’argent pour concrétiser un projet. L’apparition de la notion de crédit a changé la donne (et le quotidien), de millions de personnes, dans le monde.

Il est en effet possible de se rendre dans une banque ou une société de crédit pour demander une certaine somme d’argent. Celle-ci ; si elle vous est prêtée ; doit être remboursée en intégralité, sur une période donnée, en plus des intérêts. Ce pourcentage, décidé par l’entité financière, est une contrepartie pour vous avoir permis de faire ce dont vous avez besoin.

Obtenir un crédit peut être extrêmement rapide si l’on répond aux exigences des organismes financiers. Quelles sont-elles ?

Quelles sont les garanties attendues par la banque, en cas de prêt immobilier ?

Les durées de remboursement peuvent varier d’une banque à l’autre. Un prêt immobilier, selon la somme demandée et le profil des acquéreurs peut se rembourser sur 7 à 25 ans voire plus. La moyenne pour ce type de crédit est 15 ans. Cela signifie que pendant 15 ans, vous allez devoir, tous les mois, rembourser la banque, avec une mensualité, dont le montant aura été préétabli lors de la demande du prêt.

La banque va donc forcément regarder votre situation financière au moment de la demande. Si vous avez des revenus stables, du type contrat CDI, c’est un premier point positif pour obtenir gain de cause. Mais qu’en est-il de vos charges ? Si vous avez plusieurs crédits en cours, cela peut-il influencer la banque ?

Peut-on devenir propriétaire quand on a des crédits en cours ?

Avoir des crédits en cours ne rend pas impossible l’acte d’achat selon AFR Financement. Il faut seulement que votre capacité d’emprunt soit suffisante. Concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ?

La banque, au vu de vos ressources va défalquer l’ensemble de vos charges. Dans ces dernières, elle va non seulement inclure vos différentes mensualités de prêts déjà en cours, mais elle va rajouter celle du crédit immobilier. Si le taux d’endettement ne va pas au-delà des 33%, vous pouvez obtenir votre prêt immobilier, sans problème.

Si vos crédits sont trop importants, il existe encore une solution, pour envisager l’achat immobilier : demander un rachat de crédit.

Si vous avez des questions, le plus simple est de vous rapprocher d’un courtier en crédit immobilier. Il est habitué à ce type de cas et il pourra rapidement vous dire si cela est envisageable.

Cet intermédiaire, après étude de votre dossier peut intercéder auprès de la banque, pour que votre demande aboutisse, s’il estime que cela est possible. Pour cela, il effectuera un comparatif des banques présentes dans votre secteur géographique pour trouver celle qui présente l’offre la plus avantageuse.