finances

Quels avantages au rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une opération intéressante sur le papier, et qui peut apporter un certain nombre d’avantages pour les emprunteurs. Voici une liste des points positifs soulevés par les établissements de crédits dans le cadre des opérations de rachat de prêts, que ce soit au sujet d’un prêt immobilier ou de plusieurs crédits en même temps.

Des économies sur les intérêts

La mise en place d’un rachat de crédit permet essentiellement de profiter d’une baisse des taux pour faire racheter son emprunt à l’habitat. La banque va tout simplement rembourser le prêt par anticipation et proposer un nouveau contrat de prêt reprenant la somme qui vient d’être soldée ainsi que les frais liés : frais de remboursement anticipé, frais de dossier. Si la différence de taux est d’au moins 1 point, l’emprunteur pourra réaliser de belles économies sur les intérêts, tout simplement parce que le taux annuel effectif global sera moins élevé que l’ancien et que la différence permet d’absorber les frais engendrés.

Les économies ne sont cependant pas toujours au rendez-vous, certains emprunteurs vont préférer profiter d’un rachat de prêt pour réajuster leurs conditions de remboursement et notamment réduire le montant des mensualités. On peut par ailleurs profiter de l’opération pour faire racheter des prêts à la consommation avec le prêt immobilier, ceci facilitant la redéfinition des conditions de remboursement avec un taux fixe et une durée rééchelonnée. Dans la plupart des situations, c’est une baisse de plus de moitié des mensualités actuelles qui peut être obtenu. On ne parle plus forcément de rachat de crédit mais plutôt de regroupement de crédit, l’avantage est aussi de pouvoir s’adapter à la situation de l’emprunteur.

Changer d’assurance et de garantie

Quand on fait racheter un prêt immobilier, on doit remettre en place une garantie auprès de la nouvelle banque. Si l’ancienne garantie est une hypothèque, il faut procéder à une mainlevée d’hypothèque pour en mettre une nouvelle, ce qui peut occasionner des frais. Si l’emprunteur opte pour la caution, il n’aura pas de frais de notaires à supporter et surtout il pourra profiter d’une garantie moins contraignante. Il a donc plusieurs solutions pour choisir le type de garantie. Il lui faudra comparer les propositions et les coûts entre hypothèque et cautionnement.

L’assurance emprunteur peut aussi être revue, c’est-à-dire qu’avec le remboursement anticipé, l’ancien contrat va être automatiquement résilié et la nouvelle banque va exiger une couverture pour l’emprunt qui va être accordé. L’emprunteur peut ajuster le niveau de garanties et notamment la quotité de l’assurance, afin d’appliquer une tarification correspondant à ses besoins. Ce dernier peut aussi profiter de l’opération pour faire appel à un comparateur en assurance ou encore sonder les assureurs directement. L’idée étant aussi de négocier une couverture plus intéressante pour minimiser les remboursements.